Augusta Lockridge

Portrait

Articles

Photos

 Accueil   This page in English  
Identité   Interprète
Nom de jeune fille : Wainwright

Père : Roger Wainwright

Soeur : Julia Wainwright

Mariée à : Lionel Lockridge (1960-1986), Anthony Tonell (1989)

 

Enfants : Warren Lockridge, Laken Lockridge

Anciens petits-amis connus : Jack Lee (198?), Peter Flint (198?), Joe Perkins (1984), Frank Armsted (1985), Joseph (1986), T.J. Daniels (1989)

Profession : Employée au casino Nick's Place

 

Louise Sorel :
30 juillet 1984 (# 1) au 22 août 1986 (# 526), 07 novembre 1988 (# 1077) au 10 mai 1989 (# 1205), 06 décembre 1989 (# 1349) au 18 septembre 1991 (# 1801)

Portrait

Augusta Lockridge est, dans ses premières apparitions, une femme sans visage. Armée de longs ongles d'un rouge éclatant et de Breeze, un doberman orné d'un collier de diamants, elle fait déjà preuve de son originalité et de sa force de caractère.

Alors qu'elle a d'abord tenté de l'empêcher de revenir en ville après sa libération de prison, elle fait venir Joe Perkins à la résidence Lockridge pour quelques travaux manuels. Mais très vite, elle le conduit jusqu'à sa chambre, profitant de l'absence de son mari, Lionel, en voyage à l'autre bout du monde. Ses accrochages avec sa belle-mère, Minx, qui vit avec elle, sont légendaires. Reine des manigances, elle parvient à se tirer de toutes les situations les plus compromettantes grâce au chantage, son jeu favori, en particulier auprès de Peter Flint. Sa principale cible, en cette année 1984, est la relation amoureuse naissante entre sa fille Laken et Ted, le cadet des Capwell, la famille voisine et rivale. Mais l'amour qu'Augusta porte à sa fille la conduit à accepter bon gré mal gré cette relation, aidée en cela par le retour de Lionel qui permet d'adoucir ses véhémences.

La froideur apparente d'Augusta est en fait un bouclier qui lui lui permet de cacher aux autres ses émotions. Cela s'illustre notamment lors du séisme qui frappe Santa Barbara en 1984, où elle se retrouve coincée dans un gouffre avec Lionel pendant de longues heures. Elle met alors enfin son coeur à nu, réglant péniblement ses comptes avec lui. D'une jalousie maladive, elle supporte très mal la réapparition de Sophia Capwell, que tout le monde croyait morte, et qui avait autrefois été la maîtresse de Lionel. A la moindre absence de Lionel, elle le soupçonne d'avoir repris sa liaison avec Sophia. A l'été 1985, la découverte que Sophia et Lionel ont en commun un fils, Channing Capwell Junior, n'arrange évidemment rien.

Victime de l'éboulement du souterrain entre les résidences Capwell et Lockridge, Augusta souffre provisoirement de cécité. Sa proche soeur Julia la rejoint à Santa Barbara pour l'aider à surmonter cette épreuve. Mais Augusta ne trouve du réconfort qu'auprès de Frank Armsted, le laitier, en fait engagé à cette fin par Lionel. En 1986, lasse de ne pas parvenir à faire confiance à Lionel, Augusta décide de quitter la ville au bras de son nouvel amant, Joseph, non sans avoir auparavant préparé une demande de divorce en bonne et due forme.

Elle rejoint Santa Barbara de manière éphémère quelques années plus tard, en novembre 1988, à l'occasion du mariage de Julia avec Mason Capwell. Elle découvre alors que la résidence Lockridge a été rachetée par Gina DeMott et transformée en hôtel ! Passant le plus clair de son temps à encourager Julia à délaisser Mason qu'elle n'a finalement pas épousé, Augusta préfère repartir après quelques mois et une courte liaison avec T.J. Daniels.

Elle ne fait finalement son réel come-back qu'en toute fin de 1989 en révélant son secret : elle s'est entre-temps mariée à Anthony Tonell, le dangereux mafioso qui a tenté de tuer la moitié des habitants de la ville, dont Cruz Castillo lui-même. A la suite du décès de son époux, Augusta qui habite à présent à Las Vegas, engage un tueur professionnel pour tuer Robert Barr le plus vite possible. Car Augusta n'héritera de la totalité des biens de feu son mari qu'à la seule et unique condition que Robert ne se présente pas à l'ouverture du testament d'Anthony. Malheureusement pour Augusta, en dépit des efforts du tueur, Robert assiste à l'ouverture du testament, et Augusta n'hérite que d'un versement de 50 000 dollars par an jusqu'à sa mort. Même si elle est un temps soupçonnée d'être responsable de la mort de Tonell, Augusta s'en sort sans inquiétude.

Le retour en ville de Lionel, alors qu'il s'était fait passer pour mort à Singapour, permet de recréer le couple si fantasque qu'Augusta formait avec lui. Mais cette fois pour une bien courte durée. Quand Lionel découvre qu'elle lui a caché le chantage dont elle est victime suite à la mort de Tonell, il la quitte, cette fois définitivement. Augusta se retrouve seule, avec sa fille Laken pour seul réconfort. Installée sur le yacht des Lockridge, elle découvre qu'elle a pour voisin Dash Nichols, le violeur de sa soeur Julia. Pourtant, elle tombe sous le charme de cet homme et engage avec lui un jeu du chat et de la souris. Elle jure qu'elle n'est en rien attirée par lui, mais personne n'est dupe, et surtout pas Julia avec qui elle se brouille. D'un commun accord, elle n'entame cependant aucune liaison avec Dash.

A l'été 1991, au retour de son fils Warren à Bangkok, Augusta découvre que celui-ci a eu une aventure avec Cassandra Benedict, qui entre-temps s'est avérée être la soeur de Lionel. Les deux amoureux se voient ainsi contraints de renoncer à leur passion, ce qui déclenche un terrible cas de conscience chez Augusta. En effet, celle-ci révèle à Mason Capwell un terrible secret : Warren n'est pas le fils biologique de Lionel, mais le fruit d'une liaison extra-conjugale. Effrayée par les possibles répercussions de son secret, elle garde ainsi contre son gré séparés Warren et Cassandra. Dévastée par son mensonge et le désespoir de son fils, elle se réfugie alors dans l'alcool. A bout de forces, elle accepte enfin de se rendre dans un centre de désintoxication d'où on ne la verra jamais sortir.

Une fin abrupte et plutôt frustrante pour un personnage qui aura surtout marqué la série pour sa force de caractère et son irrévérence...

A lire : Le mariage d'Augusta Wainwright et Lionel Lockridge . La fausse mort de Lionel Lockridge

Interview exclusive Santa Barbara : le site Français
Louise Sorel
Articles de presse
Hilarants, outrageants, imprévisibles et totalement non-conventionnels..., 1990
L'héroïne de Santa Barbara rêve de s'installer à Paris, 1990
Les aléas d'Augusta
, 1992
Les 10 plus réclamés : Louise Sorel
, 2000
«Des trucs absurdes, qu'est-ce que j'en ai joué !»
, 2001
Les photos d'Augsuta

Les photos individuelles

Les photos de groupe        
Louise Sorel



  Augustaext35.jpg (77625 octets)

Les photos individuelles

Les photos de groupe