Veronica Gayley

Portrait

Photos

 

 Accueil   This page in English  
Identité   Interprète
Année de décès : 1985

Frère : Bobby Gayley

 

Ancien petit-ami connu : Mason Capwell (1984-1985)

Profession : Secrétaire de Peter Flint puis d'Eden Capwell à l'hôtel Capwell, secrétaire de Mason Capwell

 

Andrea Howard :
03 août 1984 (# 5) au 29 janvier 1985 (# 129)

Portrait

Fraîchement employée en tant que secrétaire privée de Peter Flint, le tout nouveau directeur de l'hôtel Capwell, la jeune Veronica Gayley apparaît très vite comme un pion central entre des hommes qui se détestent cordialement les uns les autres : Peter Flint, Mason Capwell et Lionel Lockridge.

Dès leur première rencontre, Mason Capwell, alors éconduit par Santana Andrade, semble très attiré par la nouvelle secrétaire de son rival. Et, à plusieurs reprises, il la convoque dans la suite présidentielle de l'hôtel Capwell pour travailler. Au fil des rencontres, l'écorché vif finit par se livrer. Il va même à lui parler de l'étrange relation qui l'unie à son père et de la présence obsédante de son frère disparu. Mais Veronica brise ses avances en prononçant le nom de Lionel Lockridge lors d'une conversation. Leur relation cesse d'ailleurs définitivement lorsque, par la suite, Mason découvre que Veronica héberge Lionel, alors recherché par la police. Veronica lui faisait croire qu'il s'agissait de son frère, Bobby.

Prise entre Peter et Mason, Veronica assiste à toutes leurs joutes verbales. Et tandis que les deux hommes cherchent à gagner sa confiance, c'est à Lionel Lockridge qu'elle offre soutien et fidélité. En effet, elle récolte pour le patriarche Lockridge des informations sur les Entreprises Capwell, et plus particulièrement sur les intentions de Mason pour le rachat de la propriété en bord de mer. Veronica est fidèle envers Lionel car, des années plus tôt, il a sauvé son petit frère Bobby lors d'une expédition en Afrique.

Cependant, au fil du temps et des rencontres, Veronica s'attache à Mason. Et, lorsqu'un soir, elle est convoquée à la villa Capwell de toute urgence pour confirmer la véracité de propos diffamants de Mason, Veronica accepte de mentir : elle jure que l'enregistrement en question est un faux. Mason n'a jamais comparé, en sa présence, son père à Hitler ou à Attila. Par ce mensonge délibéré, Veronica fait échouer les plans de Peter. Pour prendre un peu de distance, Veronica s'absente de Santa Barbara.

De retour après plusieurs jours de vacances (où Amy Perkins a assuré son intérim), Veronica reprend son poste sous la direction, cette fois-ci, d'Eden Capwell. Très vite, une certaine animosité s'installe entre les deux femmes et Veronica, toujours fidèle à Lionel, n'hésite pas à le prévenir des projets de plongée d'Eden, afin d'être la première à pénétrer à bord de l'Amanda Lockridge. Contrainte de travailler de plus en plus souvent avec Mason, Veronica finit par le trouver attachant. Mais, toujours prisonnière de ses responsabilités et de ses liens, Veronica n'en reste pas moins ballottée entre Peter, Lionel et Mason. C'est pourquoi elle accepte de rendre visite à Peter, dans la clinique où Mason l'a fait transféré après le tremblement de terre. C'est également pourquoi elle finit par avouer à Mason sa visite à son ancien patron et qu'elle aide Lionel à déplacer Peter, sans que Mason ne le sache.

Et c'est parce qu'elle ne peut choisir son camp entre ces trois hommes que son chemin se rapproche dangereusement de Peter, devenu le tueur aux oeillets. Elle échappe une première fois à la mort en rapportant des papiers à Peter. Et, tandis qu'elle parle avec lui, elle réalise que Peter est, à chaque fois, la dernière personne qui a croisé le chemin des victimes du tueur aux oeillets. Les heures de Veronica sont alors comptés. Et un soir de janvier 1985, alors que Peter feint d'aller au cinéma, il pénètre dans l'appartement de Veronica et la tue. Le corps de Veronica sera retrouvé par Mason, un oeillet blanc à ses côtés.

Veronica Gayley n'aura que trop brièvement traversé le monde de Santa Barbara, éliminée bien trop tôt par Peter Flint. Sa disparition est à regretter, car étant donné les relations complexes qu'elle entretenait avec Peter Flint, Mason Capwell et Lionel Lockridge, on était en droit d'espérer de multiples intrigues, savamment orchestrées par Veronica...

Portrait écrit pour ce site par Lilian

A lire : Des oeillets pour Kelly

Les photos de Veronica
Andrea Howard