La villa Capwell
300 Park lane, quartier de Montecito, Santa Barbara

 Accueil   This page in English  

L'édifice

Le rez-de-chaussée

Le bureau de C.C. Capwell

Le premier étage

Les jardins et dépendances

La seconde villa
L'entrée L'atrium Le salon La salle à manger La cave
L'entrée

La pièce "principale" de la villa est le hall d'entrée et l'atrium qui le prolonge. Il s'agit du coeur même de la villa. Les murs sont peints en rouge brique, ce qui accentue le contraste avec les lourds piliers gris et blancs qui soutiennent le plafond, et les amphores chargées de plantes vertes qui ornent la vaste pièce. Les pieds des piliers sont de véritables bacs à fleurs dans lesquelles poussent entre autres des oiseaux du paradis et des plantes grasses.

 

Devant la porte, à droite en entrant, une petite table en imitation marbre accueille un bouquet de fleurs, un téléphone et le courrier du jour.

Juste à côté de l'entrée, sur la partie gauche, on tombe sur l'escalier qui mène aux étages supérieurs. Les marches sont recouvertes d'azulejos mexicains (bleus et blancs), de même que les différents paliers qui servent de rampes. Sur le mur sont exposées différentes toiles de maîtres.

Le long de l'escalier est placée une commode à l'intérieur de laquelle sont rangés des papiers et des albums photos. Sur le dessus se trouve un autre téléphone.

En continuant le long des escaliers, on arrive à deux portes. Celle sur la gauche, après les escaliers, donne vers le bureau de C.C.. Celle en face vers la cuisine.

L'atrium

Vient alors l'atrium, qui a une forme rectangulaire et entièrement entourée de colonnes unies les unes aux autres par des voûtes.

Posés contre un des piliers à proximité de l'entrée, on retrouve une table en rotin avec un plateau en verre (sur laquelle trône généralement un lourd bouquet de fleurs fraîches) et quatre fauteuils à hauts dossiers en arrondis. C'est ici que très souvent les membres de la famille Capwell prennent leur repas seuls ou en petit comité. C'est dans cette "pièce" que se dérouleront de grandes scènes de la série. Par exemple, c'est ici qu'aura lieu la cérémonie de mariage de C.C. et de Gina, de Mason et de Julia.

Au centre de l'atrium, on retrouve une lourde fontaine en pierre de forme octogonale (qu'apprécie Brandon). Cette fontaine a été transportée par Emmett d'Espagne.

Début 1989, de nouvelles sculptures viennent décorer l'atrium, au dépend de la fontaine, reléguée au second plan.

A la droite de l'atrium, une banquette couverte de coussins est bâtie entre deux piliers, souvent entourée de fauteuils.

Derrière une rangée de piliers, une allée permet d'accéder à deux double portes vitrées vers la salle à manger et le salon. Sur leur droite, une console posée contre le mur sert à accueillir le troisième téléphone du rez-de-chaussée.

L'ensemble de la villa connaîtra de gros dégâts suite au tremblement de terre de 1984 (destruction de certains piliers intérieurs).

Le salon

A l'intérieur du salon, on trouve une grande cheminée, un canapé blanc et quelques fauteuils. C'est là que se tiennent les grandes réunions de famille ou que se célèbre Noël. Les murs sont de couleur vert olive et la pièce paraît étouffante en raison des nombreuses toiles de maîtres accrochées aux murs. Au milieu des toiles, des appliques en fer forgé apportent lumière et chaleur. C'est entre ces murs que Kelly et C.C. s'affronteront au moment où elle viendra faire part à ses parents réunis de ses fiançailles avec Jeffrey Conrad.

La salle à manger

Par une autre porte vitrée depuis l'atrium, on accède à la salle à manger. On ne verra cette pièce qu'une seule fois dans la série, au tout début de 1986. Mason y organise un repas familial pour savourer sa victoire à la tête des Entreprises Capwell, sans savoir que son père, C.C., est sorti du coma et s'apprête à faire une entrée fracassante à la fin du repas. La pièce est plus sombre que le salon, malgré ici aussi une grande porte-fenêtre donnant sur l'extérieur. De nombreuses boiseries, des tentures et un énorme lustre au plafond donnent à la pièce un aspect solennel et un peu froid.

La cave

Enfin, une porte dans l'atrium permet d'accéder à la cave depuis la pièce "principale". Outre les grands crus collectionnés par C.C., c'est là que trouveront refuge Kelly et Jeffrey lorsqu'ils seront des fugitifs recherchés par la police en 1987. En 1988, Ben Clark y prendra en otage Pamela et C.C., qu'il accuse d'avoir tué son frère, Hal.


L'édifice

Le rez-de-chaussée

Le bureau de C.C. Capwell

Le premier étage

Les jardins et dépendances

La seconde villa