L'Hôtel Capwell
Santa Barbara

 Accueil   This page in English  

Parmi toutes les affaires florissantes de C.C. Capwell, on compte un hôtel, l'Hôtel Capwell. Fleuron de la chaîne hôtelière Capwell, il s'agit d'ailleurs du tout premier hôtel, point de départ de l'empire Capwell. A l'architecture moderne (un grand immeuble situé en plein coeur de la ville), l'établissement est constitué d'un grand espace d'accueil au rez-de-chaussée. C'est d'ailleurs dans le hall de l'hôtel, qui permet d'accéder aux ascenseurs, que Cruz fera sa première demande en mariage à Eden, sous les regards médusés de plusieurs personnes, dont C.C..

 

Dans les nombreux étages s'enchaînent des chambres de catégories supérieures et des ascenseurs. Robert Barr installera son bureau dans sa suite en 1989.

La chambre la plus célèbre de tout l'hôtel est bien entendu la suite présidentielle, située au 5ème étage (selon les épisodes, elle porte le numéro 501, 607 ou 828). Conçue comme un duplex sur deux étages, elle accueille les plus riches clients ou la famille et les amis proches de la famille Capwell méritant ce privilège. La première pièce est un grand espace salon, avec un grand canapé couleur fuchsia, des fauteuils, divers tableaux et vases fleuris, le tout face à une immense baie vitrée donnant sur la ville.

Un escalier permet d'accéder à la chambre, plus rarement montrée à l'écran. Parmi les occupants successifs de la suite présidentielle, on peut citer Gina DeMott et son fils Brandon à leur arrivée à Santa Barbara, Mason Capwell lors de ses périodes de vaches maigres (souvent installé dans la suite à l'insu de son père), ou Sophia Capwell quand elle refait surface en Californie sous l'identité et le costume de la Comtesse Armonti.

Une des particularités de cette suite est sans conteste le très secret miroir sans tain, que Peter Flint fait installer quelques jours après avoir été nommé manager de l'hôtel. Il permet, en se rendant dans la lingerie attenante à la suite, de suivre avec l'image et le son (un micro peut être activé) l'ensemble des activités et conversations tenues par les occupants de la chambre. C'est notamment ainsi qu'Augusta permettra à C.C. de découvrir que Sophia, son ex-femme qu'il croyait morte, est bien en vie. Outre Peter, les seuls à connaître son existence sont, dans un premier temps, sa secrétaire Veronica Gayley et Lionel Lockridge, pour qui celle-ci travaille en secret. Mais très vite, selon les besoins des intrigues en cours, d'autres personnages viendront à l'utiliser à des fins personnelles, comme Warren Lockridge, sa mère Augusta, Marcello Armonti, Kelly et Joe ou, plus tard encore, Gina Capwell. Cette dernière saura d'ailleurs en faire bon usage quand, en 1986, elle dérobe la cassette du caméscope qui filmait derrière le miroir le drame en train de se dérouler à l'intérieur de la suite : la chute de Dylan Hartley de la baie vitrée, poussé par Kelly Capwell qu'il menaçait d'une arme.

On connaît également de l'hôtel les sous-sols, où l'on accède par un ascenseur de service ou des escaliers. C'est de là qu'en 1985, Marcello Armonti installera une bombe pour faire sauter le bâtiment le jour du mariage d'Eden Capwell et Cruz Castillo.

Outre la suite présidentielle, l'Hôtel Capwell est également le lieu d'hébergement de six endroits stratégiques de la série :
-
Le restaurant l'Orient Express, cadeau de C.C. à sa fille chérie Eden, et situé au tout dernier étage de l'immeuble,
-
Le bureau de Peter Flint,
- Le bureau de Jack Stanfield Lee,
- L'Agence du dernier recours, l'agence de détectives privés créée par Cruz Castillo en 1987,
- Les bureaux de Capwell & Capwell
- Le club de remise en forme Capwell.

L'Hôtel Capwell est enfin resté célèbre pour sa lettre "C", celle de l'enseigne installée sur le toit de l'établissement. Ce "C" qui, un soir de tempête, s'effondrera en 1986 sur la pauvre Mary DuVall qui mourra sur le coup. Car le toit de l'hôtel est aussi utilisé comme lieu de refuge, de repos loin du tumulte de la vie, par certains personnages tels que Mason Capwell ou justement Mary, ce triste soir fatidique. En 1987, c'est un autre personnage, Lucy Pickett, une amie de Ted Capwell victime de viol, qui tentera d'y mettre fin à ses jours en voulant se jeter par-dessus la rambarde de sécurité.

Au cours des premières années, l'Hôtel Capwell occupera une place importante dans la constitution des intrigues. Puis, au fil du temps, il perdra de son importance au profit du restaurant l'Orient Express.