Santa Barbara fait le grand plongeon

 Par Roberta Caploe, Soap Opera Digest, 1991

 Accueil   This page in English  

La plupart des gens vont à Hawaï pour leur lune de miel, mais le danger - pas l'amour - a été au programme quand Santa Barbara y a fait un arrêt. Pour l'apogée de l'intrigue de la triple personnalité d'Eden/Lisa/Suzanne, Santa Barbara a décidé d'inviter les téléspectateurs à un dramatique et mouvementé tournage en extérieur sur la magnifique île hawaïenne de Kauai. C'est là qu'Eden/Lisa (interprétée par Marcy Walker) a rencontré la mort, et que nous avons vu l'émergence de Suzanne - une autre facette de l'identité perpétuellement confuse d'Eden. Dans le processus, aussi bien Eden que son courageux mari Cruz (A Martinez) ont fait de terrifiants plongeons depuis un précipice montagneux.

Steve Kent, le producteur superviseur en chef de Santa Barbara, explique que la raison pour laquelle la série a choisi de tourner à Hawaï est simple : «Nous avions besoin d'un endroit avec une eau chaude», dit Kent, «parce que le gros du tournage était Eden tombant d'une falaise dans l'eau, et Cruz essayant de la sauver. La température du Pacifique (sur la côte californienne) est de douze degrés. L'hypothermie arrive après environ vingt secondes dans ce genre d'eau.» A Hawaï, d'un autre côté, la température de l'océan tourne autour de vingt-quatre degrés environ.

Santa Barbara a d'abord envisage et rejeté les Caraïbes, qui ne ressemblaient pas assez à la côte californienne, et le Mexique, où la simple menace d'empoisonnement à l'eau rendait tout le monde nerveux. Kent et Eric Preven (le producteur associé de Santa Barbara) sont alors partis en route pour explorer de possibles lieux de tournage à Hawaï. «A l'origine», dit Kent, «nous espérions l'effectuer à Oahu, où tout a été installé pour la production de films. Nous avons traversé en voiture tout autour de l'île dans son entier à la recherche du bon emplacement. Nous n'arrivions pas à le trouver. Ainsi nous sommes allés à Maui. Nous avons trouvé un endroit qui était plutôt pas mal, mais pas si génial. Nous commencions à nous sentir désespérés. Notre dernier matin, nous sommes partis en avion et sommes allés vers Kauai. Nous sommes descendus, avons visité l'endroit, et avons immédiatement su que nous avions le bon emplacement. On le sait toujours quand on l'a trouvé. Ca vous saute aux yeux.»

Kent et son équipe ont eu trois semaines pour arranger tous les détails. Kauai, ils l'ont vite appris, n'a aucune installation pour une production télévisée. Ils ont donc dû installer un couloir maritime avec Oahu, où Honolulu est situé. «Tout - les générateurs, les éclairages, les caravanes pour les acteurs, les toilettes portables ont dû être déposés sur un bateau pour les 160 kilomètres entre Honolulu et Kauai», se souvient Kent. «Une semaine avant le tournage, nous avons installé un bureau de production. Nous avons embauché des personnes sur place pour conduire les camions et s'occuper des courses. Nous avons aussi dû trouver un sosie d'Eden.» Kent et Preven l'ont trouvé alors qu'ils allaient nager à la piscine de leur hôtel - elle était la maître nageuse au toboggan à eau.

Alors que la production était en route, un problème est survenu. Le fils de Marcy Walker, Taylor, était toujours à l'hôpital (Il était tombé malade au Mexique, pendant que sa mère était sur place, à tourner le pilote de sa nouvelle série de prime-time Palace Détective). On le comprend, Marcy Walker ne pouvait le laisser. «Nous avons dû complètement jeter à la poubelle notre emploi du temps de tournage quand nous avons découvert qu'elle ne venait pas», admet Kent. «Nous avons dû rapidement nous bouger et échanger avec NBC pour savoir comment gérer cela. Le type en charge de la production pour notre série, Jerry Ament (s'avérait être) en Europe (en vacances). Il y avait un décalage horaire de douze heures. Ainsi j'ai été au téléphone avec lui à quatre heures du matin pour lui, ce qui faisait quatre heures de l'après-midi pour nous. Il y a eu quelques nuits blanches. Mais nous nous en sommes sortis. Nous avons tourné toutes les scènes avec Jed Allan (C.C.) et Judith McConnell (Sophia) le premier week-end, et celles avec Marcy et A Martinez le second week-end.»

Marcy Walker remarque que le tournage n'a pas été aussi perturbé qu'il aurait pu l'être, puisqu'elle était rarement dans des scènes avec Allan et McConnell. Martinez, cependant, s'est retrouvé à faire deux voyages pour Kauai. Regardons les choses en face - de pires choses auraient pu arriver. «La seule chose que cela a engrangé» dit Walker, «a été probablement quelques frais supplémentaires et d'offrir à tous ceux qui étaient là des vacances longues et sympas.»

Malgré leur apparence isolée et vertigineuse, les scènes sur la falaise ont en réalité été tournées juste devant l'hôtel et les scènes sous l'eau de Walker ont été filmées dans le lagon de la piscine de l'hôtel. Comme une grande comédienne, l'actrice a joué les cascades sous-marines elle-même. «Je devais enlever mon chemisier, nager jusqu'à la tenue de plongée, l'enfiler, et repartir en nageant (Walker a porté la tenue de plongée pour l'évasion secrète de Suzanne après le plongeon fatal d'Eden). Ils avaient une cascadeuse présente, mais j'ai dit à Rick Bennewitz (le réalisateur) : "Ca va sentir le faux si vous faites un insert de moi dans soixante centimètres de profondeur d'eau." La première fois que j'ai fait la cascade, je me suis cogné la tête avec l'équipement de plongée, en essayant de l'enfiler par la tête. La deuxième fois, c'est passé comme un poisson dans l'eau. Le type qui enseigne aux gens la plongée sous-marine était vraiment surpris que je n'en ai jamais fait avant.»

En tant que Suzanne, Marcy Walker devait porter une perruque sombre et des lunettes. La coiffeuse de Santa Barbara, Valerie Scott, était quelque peu inquiète du fait qu'on avait peu répété avec la perruque. L'actrice l'avait essayée seulement une fois avant d'arriver à Kauai. Mais cela n'a pas été un problème. En fait, A Martinez n'a même pas reconnu sa partenaire en brune. «Je marchais vers A», se souvient Walker, «et il s'est tourné vers Carlos Yeaggy (le maquilleur de Santa Barbara), et a dit : "Qui est-ce ?" - Carlos a commencé à rire et A a dit : "Oh mon Dieu, c'est un bon signe." Cela a fonctionné extrêmement bien.»

Valerie Scott rapporte que le travail de pose de la perruque à Marcy a pris environ vingt cinq minutes. «Tout d'abord, j'ai enveloppé les cheveux de Marcy pour les rendre aussi plats que possible autour de sa tête» dit Scott. «Puis j'ai posé un bonnet de bas dessus, bien sûr, et la perruque par-dessus tout cela. J'ai essayé de ne pas la coller, parce qu'avec les mouvements du visage, la peau peut se froisser et cela causerait un effet ridé. Cela ferait évidemment comme s'il y avait une perruque là-dessous.»

Quand le tournage a été terminé, Santa Barbara s'est retrouvé avec l'équivalent d'une heure d'images, à pouvoir être utilisé dans au moins quinze épisodes. Steve Kent estime que le tournage en extérieur a coûté à Santa Barbara «deux cent mille dollars». Même si c'est assez cher, il est rapide à pointer du doigt le retour important sur investissement : «Les audiences ont augmenté quand cela a été diffusé, donc ça en a valu la peine.»

A lire : La chute d'Eden
Cliquez sur les photos pour les agrandir
Edenfalaise12.jpg (46942 octets)