Le rôle préféré de Vincent Irizarry

 Par Isabelle Caron, Télé 7 Jours, 1992

 Accueil   This page in English  

Les fans de Santa Barbara connaissent bien Vincent Irizarry. Il jouait le rôle de Scott Clark. Pour Poker d'Amour à Las Vegas, il a accepté de vieillir de 22 à 65 ans, comme son héros, Gino : «Chaque matin, je passais entre deux et quatre heures au maquillage. Surtout qu'il m'arrivait de jouer une scène à 25 ans le matin, et une autre à 60 ans l'après-midi ! Il fallait tout recommencer à chaque fois. Je ne savais plus qui j'étais, le jeune ou le vieux Gino, et au moment de dire mes répliques, je m'y perdais un peu. Il fallait aussi faire très attention aux crèmes et à tout ce qu'on m'avait mis sur la peau. Nous tournions à Las Vegas, l'été 90, et il faisait jusqu'à 48 degrés.

A l'époque, j'étais marié à Signy Coleman (Celeste dans Santa Barbara) - depuis nous avons divorcé - et elle venait me remonter le moral avec notre fille, Sienna, 6 mois, ravie de pouvoir assister au tournage. Vincent Irizarry, américain d'origine basque, continue de tourner la série Haine et Passions, où il est Nick. Il a 32 ans et vit en célibataire à New York.

Gino, dans Poker d'Amour à Las Vegas, demeure l'un de ses rôles préférés : «On ne peut qu'envier cet homme qui a réussi le rêve américain. Pauvre au début du scénario, il devient l'un des plus riches du pays, mais bien sûr, je n'oublie pas que c'est avant tout un gangster !»