11 Juillet 2014 - 15 ans de Santa Barbara : le site Français
30 Juil
let 2014 - 30 ans de Santa Barbara

Margaret Michaels : «J'ai rencontré de nombreuses personnes merveilleuses que je n'oublierai jamais.»

 Par Nicolas, en exclusivité pour Santa Barbara : le site Français, juillet 2014

 Accueil   This page in English  
Le 11 juillet dernier, Margaret Michaels a accepté de prendre sur son temps pour répondre en exclusivité aux questions de Santa Barbara : le site Français. L'actrice parle de ses débuts, de sa période dans Santa Barbara en tant que seconde interprète de Santana Andrade, et enfin de sa carrière depuis son départ de la série.

Les débuts avant Santa Barbara

Tout d'abord, parlez-nous un peu de vous : où vivez-vous ? Vivez-vous en couple et avez-vous des enfants ?

Voyons voir... Je vis à Los Angeles. Je suis mariée au même homme merveilleux depuis plus de vingt ans. Je médite chaque jour, et écrit une lettre de remerciements chaque soir. Mon mari et moi sommes des amoureux des animaux, et ils sont nos enfants. Actuellement, nous avons deux chatons, Scooter et Dice. Robert Wagner a baptisé notre petit chaton noir et blanc Dice (""). Nous avons eu la chance d'avoir beaucoup d'autres chats, chiens et chevaux et ils ont tous vécu de très longues années.

Afin de mieux vous connaître, qu'avez-vous apporté de vous-même au personnage de Santana Andrade dans Santa Barbara ?

Santana était une personne très différente de qui je suis. Quand j'ai reçu pour la première fois le scénario et qu'il disait qu'elle était décoratrice d'intérieur, j'ai pu facilement me sentir concernée, comme ma belle-mère était décoratrice d'intérieur et que j'avais eu une entreprise de décoration pendant de nombreuses années. Cependant, sur un plan personnel, on ne pouvait pas être plus différentes. Elle s'engageait facilement dans des confrontations et semblait toujours être en train de défendre son point de vue, je suis toujours à chercher à être concentrée et paisible. Toutefois, en tant qu'actrice, on doit trouver les motivations intérieures d'un personnage. L'amour de Santana pour sa famille et son fils est un espace dans lequel je pense que nous pouvons nous retrouver.

Comment avez-vous commencé votre carrière d'actrice ?

J'ai travaillé comme maquilleuse, ce qui m'a régulièrement introduite auprès de nombreux photographes et agences. A de nombreuses reprises, on m'a demandé de me tenir devant la caméra. Une de mes amies était mannequin photos et m'a présentée à la Joan Mangum Agency. Une chose entraînant l'autre, j'ai commencé à faire beaucoup de photos et de publicités pour la télévision. Ca a été simplement l'évolution naturelle depuis derrière les objectifs à devant les caméras.

 

La période de Santa Barbara

Comment avez-vous débuté dans Santa Barbara ?

J'ai passé une audition devant les producteurs. J'ai lu deux fois pour eux, puis ils ont organisé un bout d'essai que j'ai fait avec A Martinez. C'est un acteur merveilleux et il n'aurait pas pu être plus gentil. En une semaine j'ai eu le rôle et commencé à tourner Santa Barbara.

Comment était-ce de jouer un personnage qui avait précédemment déjà été joué par une autre actrice ?

J'ai eu beaucoup de remise à niveau à faire. Santa Barbara avait de nombreuses intrigues avec des rebondissements sans fin. Alors que nous étions vraiment impliqués avec les intrigues de nos personnages, j'ai dû découvrir qui Santana était aussi vite que possible, et avancer.

Comment Santana vous a-t-elle été présentée au début ?

L'information qui m'avait été donnée était qu'elle était décoratrice d'intérieur, en route vers la réussite, qu'elle était la mère du fils de Channing (Junior), que ses parents travaillaient toujours pour la famille Capwell où son fils avait été élevé et qu'elle était déterminée à récupérer son fils à tout prix. Ca a été ma première description de Santana.

Vous avez joué Santana pendant la période où elle a appris l'homosexualité de Channing Junior et a dû beaucoup se battre contre Gina pour rester proche de son fils Brandon. Qu'avez-vous pensé de ces intrigues ? N'aviez-vous pas peur de laisser Santana être perçue seulement comme une victime des événements ?

Deux questions difficiles. Je pense sincèrement que Santana aimait Channing profondément et aimer sincèrement quelqu'un est inconditionnel. Nous sommes des êtres humains et très complexes, donc perdre des gens qu'on aime est plus dévastateur que tout ce qui précède leur mort. La mort de Channing est ce que j'ai dû gérer en tant qu'actrice en arrivant dans la série. Ayant perdu beaucoup de personnes que j'ai aimées, j'ai pu vraiment ressentir la douleur de la perte de Santana.
En ce qui concerne Gina et la quête de Santana pour récupérer son fils... Je dois dire que la bataille constante et sans fin entre Santana et Gina n'était pas facile. En tant qu'actrice, vous ne créez pas les intrigues ou les dialogues. Vous travaillez avec ce qu'on vous donne. Linda Gibboney était une personne géniale avec qui travailler et c'est ce qui a compensé d'autre part des dialogues difficiles et épuisants. J'ai souvent fait le voeu qu'ils dirigent l'intrigue concernant Santana dans une autre direction pendant que j'étais dans la série. Je pense que cela aurait été plus fort et beaucoup plus intéressant. Et oui, quand vous êtes toujours à batailler avec une autre personne, vous perdez de votre force intérieure, et devenez victimisée par tous ces événements.

Quels ont été vos partenaires de jeu masculin et féminin préférés en tant que Santana ?

Facile : A Martinez et Lane Davies. Votre interview n'est pas suffisamment longue pour que je partage tous les hommages positifs et magnifiques qui me viennent à l'esprit à propos d'eux deux ! Vos lecteurs doivent savoir que non seulement ces deux hommes sont mes personnages préférés, mais qu'ils sont des êtres humains remarquablement gentils et généreux. J'ai travaillé avec eux plus qu'avec n'importe qui. Ils occuperont toujours une place dans mon coeur.
Pour ce qui concerne les femmes, j'ai probablement passé plus de temps avec Linda qu'avec n'importe qui. Je dois partager avec vous combien merveilleusement gentilles sont Judith McConnell et Louise Sorel. La mère d'une de mes amies chères était en train de mourir d'un cancer et n'avait plus que quelques jours à vivre. Son personnage préféré était Augusta Lockridge. Je n'avais presque jamais vu Louise sur le tournage, mais elle est venue faire un détour pour écrire un gentil mot pour la mère de mon amie. Je n'ai jamais oublié ses efforts, et la mère de mon amie a été tellement emplie de joie, même si ça n'a été que le temps de quelques jours.

Quelles ont été les raisons de votre départ de la série ? Aviez-vous rencontré votre successeuse, Gina Gallego ?

Pourquoi j'ai quitté Santa Barbara n'est vraiment pas important. Il a seulement été important que les fans soient rapidement comblés avec une autre actrice, gardant le personnage de Santana en vie. Malheureusement, je n'ai pas eu le plaisir de rencontrer Gina Gallego avant de partir.

Quels ont été vos meilleurs souvenirs de la série, sur un plan relationnel et professionnel ?

Ce genre de (travail de) télévision multi-caméras va très vite. Il y a beaucoup de dialogues, et les décors changent tous les jours. J'ai un énorme respect pour les acteurs et les équipes, et particulièrement la productrice Jill Farren Phelps. Sur un plan relationnel, j'ai rencontré de nombreuses personnes travaillant dur, des personnes merveilleuses que je n'oublierai jamais.

Etes-vous restée en contact avec des membres de la distribution ou de l'équipe après votre départ ? Avez-vous continué à regarder la série ?

Je ne suis pas restée en contact. Tout le monde est tellement occupé avec sa propre vie et la série elle-même exigeait de telles longues heures, sans mentionner que Los Angeles est tout sauf une petite communauté. Je suis toutefois tombée plusieurs fois sur Nicolas Coster. Quel type génial. Je suis sûre que vous le savez déjà, mais c'est un plongeur sous-marin passionné et il possède une fondation qui fait un travail incroyable avec les personnes handicapées. C'est toujours un plaisir de le voir.

Si vous n'aviez pas joué Santana, quel personnage auriez-vous aimé jouer ?

Je ne sais pas. Je n'ai jamais pensé à cela. Vous vous faites terriblement dévorée par le personnage que vous jouez.

 

Ces 29 dernières années après Santa Barbara et maintenant

Après Santa Barbara, vous avez tenu un rôle récurrent dans Dallas, après avoir remplacé Victoria Principal pour un épisode auparavant. Pouvez-vous nous en dire plus sur cette expérience ? Comment était-ce de jouer dans un programme aussi populaire ?

Dallas a été un grand plaisir. Patrick Duffy et Larry Hagman étaient de la joie pure. En tant qu'actrice, j'essaie de simplement connaître mon personnage et de faire le job. Quand je suis arrivée à Dallas, au Texas, pour jouer la scène en tant que Pam Ewing, je me rappelle distinctement combien le plateau était silencieux. C'était la fin d'un personnage iconique. Cette expérience a été bien différente de ma période dans la série dans le rôle de Jeanne O'Brien. Ca a été merveilleux de travailler avec toute la famille de Dallas. Le Dallas original avait une base de fans très solide et le nouveau Dallas sur TNT semble avoir une base tout aussi solide. Je pense que la série sera toujours populaire. Je suis reconnaissante d'en avoir fait partie.

Après Dallas, on ne vous a plus beaucoup vue à la télévision. Que s'est-il passé ? Quelles sont vos nouvelles occupations ?

J'ai fait des apparitions épisodiques, tourné un film indépendant qui n'est jamais sorti, un peu de théâtre, et puis j'ai choisi de prendre du temps pour des problèmes familiaux. On doit toujours choisir à quoi on consacre du temps. Les membres de ma famille qui sont toujours là sur cette Terre et ceux qui sont partis sont proches de moi et chers. Et j'ai entrepris une seconde carrière dans la décoration, que jusqu'à aujourd'hui j'adore. Donc j'ai passé plusieurs années à faire du travail de décoration pour des clients, puis mon mari et moi avons pris presque trois ans pour construire la maison que nous habitons actuellement. A présent j'ai mis en suspens mon activité de décoratrice et je suis de retour dans l'industrie du film.
J'ai plusieurs projets en tant que scénariste / productrice. Mes partenaires et moi avons un film en développement. Le scénario et le budget sont prêts et nous travaillons sur le casting. J'ai écrit un téléfilm pour la saison des vacances, et je suis en train de travailler sur une série télévisée. J'ai déjà écrit le pilote et trois épisodes. Rien ne va arriver cette saison, mais j'ai bon espoir de voir les choses sortir de terre très bientôt.

Quel est le sujet de votre série télévisée en production ? Envisagez-vous de jouer dedans ou jouer est totalement derrière vous à présent ?

J'ai bien créé un personnage pour moi-même dans la série. C'est une femme forte qui va se relever malgré une vie compliquée et un mariage raté. Travailler pour faire sortir de terre une série, ce n'est que de la négociation. J'ai créé un personnage que j'aime, maintenant on ne sait jamais quel accord sera obtenu avec une chaîne. On va tous devoir attendre et voir...

 

Encore tous mes remerciements à Margaret Michaels pour sa gentillesse et sa grande disponibilité.
Retrouvez toute son actualité
sur sa page Facebook officielle.