11 Juillet 2009 - 10 ans de Santa Barbara : le site Français
30 Juil
let 2009 - 25 ans de Santa Barbara

Justin Gocke : «Une réunion Santa Barbara, ça serait amusant !»

 Par Nicolas, en exclusivité pour Santa Barbara : le site Français, décembre 2009

 Accueil   This page in English  
Le 03 décembre dernier, Justin Gocke a accepté de prendre sur son temps pour répondre en exclusivité aux questions de Santa Barbara : le site Français. L'ancien acteur parle de ses débuts, des années Santa Barbara en tant que sixième interprète de Brandon Capwell, et de sa vie depuis la fin de la série.

Les débuts avant Santa Barbara

Tout d'abord, parlez-nous un peu de vous : quel âge avez-vous aujourd'hui ? Où vivez-vous ? Vivez-vous en couple et avez-vous des enfants ?

Aujourd'hui j'ai 31 ans, je vis à la plage à Ventura, qui se situe à environ 30 minutes au sud de Santa Barbara. Je suis actuellement toujours à la recherche de l'âme soeur ! Je n'ai pas d'enfants mais je suis l'oncle de merveilleux nièces et neveux ! J'ai un Master en affaires et je travaille comme consultant pour différentes sociétés et j'ai deux affaires familiales pour lesquelles je travaille.

Vous avez commencé votre carrière d'acteur très jeune. Comment avez-vous débuté dans le métier ? Aviez-vous de la famille dans le show-business ?

J'ai commence à jouer autour de l'âge de six ans, un simple projet d'été pour m'occuper mes frères, ma soeur et moi. J'ai terminé par obtenir les quatre ou cinq premiers boulots pour lesquels j'ai postulé, le premier étant The Burning Bed avec la regrettée Farrah Fawcett, et j'ai simplement continué à travailler régulièrement depuis lors jusqu'à l'âge de 14 ans.

Pendant Santa Barbara où vous aviez un rôle récurrent, avez-vous continué à aller à l'école ou suiviez-vous une classe particulière ?

J'allais à l'école normale et j'avais une école sur le plateau également. Ils faisaient venir des enseignants pour m'aider à faire mon travail pendant que j'étais sur le tournage, avec qui j'avais des cours en provenance de mon école normale, et je travaillais 3 heures par jour dans la salle de classe du plateau, en prenant des pauses pour la concentration et les répétitions.

 

La période de Santa Barbara

Vous avez remplacé Brandon Call et quatre autres jeunes acteurs en tant que Brandon dans Santa Barbara en août 1987. Comment avez-vous débuté dans la série ?

Mon souvenir des débuts dans la série est assez flou, mais je crois que j'ai été introduit en revenant d'un camp ou d'un pensionnat. Les acteurs ont été très amicaux à mon arrivée, et Robin Mattson m'a été d'un grand soutien.

Brandon a été l'un des personnages les plus équilibrés de toute la série, malgré toutes les intrigues qu'il a traversées. Quels souvenirs gardez-vous de lui ? Il y a-t-il d'autres intrigues que vous auriez aimées pour lui ?

Quand vous aviez Gina pour mère, vous ne saviez jamais vers quoi vous vous alliez aller. J'ai de grands souvenirs de quand la série est allée à Disneyworld, les émissions de La Roue de la Fortune, et les épisodes de Noël, ceux-là ont tous été un grand plaisir pour moi en tant qu'enfant. J'aurais aimé avoir été développé plus tard comme un mauvais garçon, mais cela n'est jamais arrivé.

Vous étiez très jeune à l'époque, mais compreniez-vous tous les jeux sexuels et les allusions souvent jouées par Robin Mattson et Justin Deas en tant que Gina et Keith ?

Oui, j'étais assez conscient des aventures qui concernaient ces deux-là. Je dois dire que quand  Justin Deas et Robin étaient tous les deux dans la série, il y avait vraiment de l'électricité dans l'air. Ces deux-là rendaient incroyablement amusant le fait d'être sur le plateau, ils se jouaient vraiment l'un de l'autre.

En 1989, vous avez remporté un Daytime Emmy award pour Santa Barbara (en tant que meilleur jeune acteur masculin dans un daytime soap). Vous rappelez-vous ce jour ? Qu'est-ce que cela a changé pour vous ?

Ca a été une journée tellement amusante et mémorable, pas seulement parce j'ai gagné, mais la série a remporté tellement de récompenses cette nuit-là, il y avait tellement de joie et d'excitation dans l'air. C'était vraiment géant d'être emporté par ce moment, et c'est un grand souvenir pour moi. La récompense m'a fait décrocher quelques rôles supplémentaires dans des films que j'ai obtenus sans avoir à auditionner juste grâce au statut qu'elle apporte à un acteur, donc elle a été en elle-même profondément satisfaisante.

Quels ont été vos partenaires de jeu masculin et féminin préférés en tant que Brandon Capwell ?

Justin Deas et Robin Mattson, nous étions comme une famille sur et hors écran.

Vous avez été l'un des acteurs à connaître le tout dernier épisode de la série. Quand avez-vous appris que Santa Barbara allait définitivement se terminer ? Que pensez-vous aurait pu le sauver ?

J'avais entendu qu'ils envisageaient de me remplacer pour que Brandon puisse commencer à faire le truc du "bad boy", comme j'étais encore assez jeune et que je ne remplissais pas assez cette image qu'ils se faisaient. Cela m'a énervé, encore que je le comprenais, mais ça ne s'est jamais fait. Quant à sauver la série, nous étions toujours dans un mauvais créneau horaire aux Etats-Unis, donc nous travaillions toujours contre cela. Quant aux problèmes en interne, j'étais trop jeune pour comprendre ce qu'il se passait pour donner de réelles impressions sur cela.

Quel a été votre meilleur (et pire) souvenir de la série, sur un plan relationnel et professionnel ?

Je n'ai vraiment pas de souvenirs négatifs de la série, ça a toujours été une expérience chaleureuse et attrayante pour moi. Cela m'a offert beaucoup d'opportunités pour travailler régulièrement avec des gens qui étaient très compréhensifs et attentionnés envers mes besoins en tant qu'enfant. J'ai beaucoup d'amour et de respect pour Robin Mattson et je pense que mon seul regret est d'avoir perdu le contact avec elle.

Etes-vous resté en contact avec des membres de la distribution ou de l'équipe après votre départ ?

Pas vraiment, j'ai commencé le lycée et j'ai terminé ma carrière d'acteur peu de temps après et, en tant qu'enfant, c'est loin des yeux, loin de l'esprit, mais j'aimerais toujours m'y remettre.

.

Ces 17 dernières années après Santa Barbara et maintenant

Pouvez-vous revenir sur les années suivantes de votre carrière depuis votre départ de Santa Barbara ?

Je ne joue plus actuellement, même si je réfléchis à m'y remettre juste pour faire une apparition pour le plaisir. Jouer est très compétitif et vous devez vraiment vous investir dans la durée nécessaire pour trouver du travail. Quant à une réunion Santa Barbara, ça serait amusant !

Est-ce que les personnes que vous fréquentez aujourd'hui sont au courant de votre carrière d'acteur et votre période dans Santa Barbara ?

Ca vient toujours sur le tapis à un moment, mais c'est simplement une courte histoire de qui je suis et de ce qui me motive. Quand les gens l'apprennent, ils ont tendance à dire : «Ca explique beaucoup de choses», comme je suis très expansif dans la manière dont je me comporte.

Y a-t-il quelque chose que vous voudriez dire à tous les fans de Santa Barbara à travers le monde ?

Je veux juste dire merci pour apprécier la série autant que vous le faites. C'était une série remarquable et avant-gardiste pour un soap-opera et nous repoussions vraiment le statu quo, et je pense que les fans comprenaient et appréciaient cela. Merci !

 

Encore tous mes remerciements à Justin Gocke pour son temps et ses gentils souvenirs.