11 Juillet 2011 - 12 ans de Santa Barbara : le site Français
30 Juil
let 2011 - 27 ans de Santa Barbara

Gina Gallego : «Mes souvenirs de la série restent positifs et enjoués.»

 Par Nicolas, en exclusivité pour Santa Barbara : le site Français, août 2011

 Accueil   This page in English  
Le 04 août dernier, Gina Gallego a accepté de prendre sur son temps pour répondre en exclusivité aux questions de Santa Barbara : le site Français. L'actrice parle de ses débuts, des années Santa Barbara en tant que troisième interprète de Santana Andrade, et enfin de sa carrière depuis son départ de la série.

Les débuts avant Santa Barbara

Tout d'abord, parlez-nous un peu de vous : quel âge avez-vous aujourd'hui ? Où vivez-vous ? Etes-vous toujours mariée à Joel Bailey ?

C'est une tradition (du moins dans ce pays) pour une femme de ne jamais avoir à révéler son vrai âge, donc disons juste que je suis "intemporelle".
Oui, je suis toujours mariée à Joel, et nous venons juste de célébrer notre 28ème anniversaire de mariage ! Nous vivons à Los Angeles, en Californie. Je suis née et j'ai été élevée à Los Angeles, mais j'ai adoré voyager et travailler dans de nombreux endroits. J'apprécie particulièrement la France, où j'aime rejoindre mon mari à la fin de ses déplacements professionnels là-bas. Nous adorons Paris et la Côte d'Azur, mais nous n'avons pas eu l'opportunité d'explorer le reste du pays - encore, mais j'espère que nous serons en mesure de le faire bientôt.

Afin de mieux vous connaître, qu'avez-vous apporté de vous-même au personnage de Santana Andrade dans Santa Barbara ?

Je pense que je suis quelqu'un de persévérant et qui attend avec impatience que des choses positives lui arrivent. Santana a toujours persévéré, malgré les situations difficiles qu'elle a pu endurer. A cet égard le personnage et moi partageons la même qualité.

Comment avez-vous commencé votre carrière ?

Dès que j'étais enfant, je savais que je voulais devenir actrice, et j'ai joué dans des pièces à l'école et dans des productions amateurs. Quand j'ai eu 21 ans, j'ai cherché après un travail qui me permettrait de poursuivre ma carrière d'actrice. J'ai été suffisamment chanceuse pour obtenir un poste de comptable / responsable de magasin dans une boutique de caméras à Hollywood. Ils louaient du matériel de caméras aux studios. Mon patron était d'un grand soutien avec ma carrière d'actrice. Un jour que j'allais à la banque, qui se trouvait sur Sunset et Vine, un homme m'a arrêtée dans la rue et m'a dit que je devrais appeler sa femme qui était agent artistique parce qu'elle recherchait quelqu'un de mon type. Je l'ai appelée le lendemain, et à ma surprise, elle était un vrai agent. J'ai signé avec l'agence et le jour suivant j'obtenais ma première publicité ! Un mois plus tard, je décrochais mon premier rôle dans un film de cinéma, Le Champion, réalisé par Franco Zeffirelli, et avec Jon Voight.

 

La période de Santa Barbara

En 1984, vous avez joué pendant un an dans le daytime soap La Ligne de Chance. Est-ce vrai que si vous n'aviez pas choisi ce soap, vous étiez sur le point de jouer Santana dès le début de Santa Barbara ?

J'ai auditionné pour La Ligne de Chance et Santa Barbara le même mois. La Ligne de Chance m'offrait le rôle de Diandra sans essai caméra. Santa Barbara voulait que je sois testée pour le rôle de Santana. Je devais prendre une décision très vite, donc j'ai pris le travail sur La Ligne de Chance. J'ai eu la chance que quand La Ligne de Chance a été annulé un an après, on m'a offert l'opportunité d'auditionner pour Santa Barbara.

Savez-vous pour quelle raison le personnage de Santana a été redistribué en octobre 1985 au moment de votre arrivée ?

Non. On ne m'a jamais donné la raison de pourquoi ils ont décidé de redistribuer le rôle, mais je me suis sentie chanceuse qu'ils me veulent pour jouer Santana.

Comment Santana vous a-t-elle été présentée au début ?

Je me souviens du premier jour où j'ai travaillé dans Santa Barbara. Santana était au centre d'une situation très dramatique, mais je ne me rappelle pas très clairement les circonstances. Les producteurs et le réalisateur voulaient garder les émotions à leur paroxysme, mais ils restaient fidèles aux situations.

Santana n'a jamais eu de chance dans sa vie : elle a dû abandonner son fils, elle a découvert que l'amour de sa vie (Channing Capwell Jr.) était gay et ne l'avait jamais aimée, elle a épousé Cruz qui ne pouvait pas s'empêcher de penser à Eden... Voyiez-vous Santana comme un genre de victime ? D'après vous, quelles étaient les forces qui guidaient sa vie ?

Je ne voyais pas Santana comme une victime parce que je ne voulais pas l'interpréter de cette manière, même si elle avait à gérer des situations très difficiles. Je crois qu'elle pensait qu'il y avait un avenir meilleur pour elle, et elle a conservé cette croyance dans son esprit. Elle était une survivante.
Je crois que Santana a toujours pensé que Channing l'aimait, même après avoir découvert qu'il était bisexuel. Ils avaient grandi ensemble et elle voulait croire qu'elle le connaissait mieux que personne. A certains moments Santana se laissait à être victimisée, mais elle a eu la chance d'avoir une famille qui l'aimait et elle était suffisamment forte pour toujours persévérer. Elle pensait qu'elle était une bonne mère et qu'elle avait juste besoin de la possibilité de le prouver.
Quand Margaret Michaels jouait le rôle de Santana, mon mari Joel Bailey jouait le rôle de Lindsay Smith. Lindsay était l'amant de Channing. Inutile de dire que Santana et Lindsay ont eu de nombreux désaccords. J'ai souvent pensé que ça aurait été très amusant si les producteurs avaient fait revenir mon mari en tant que Lindsay alors que je jouais Santana.

Pendant que vous l'incarniez, Santana a été proche d'épouser Mason, a eu une liaison avec Keith Timmons, a épousé Cruz, est devenue accro aux médicaments à cause de Gina... Que de grands moments ! Quelle a été votre intrigue préférée en tant que Santana ?

J'ai eu tellement de plaisir à jouer Santana. J'étais contente que les Dobson, les créateurs de la série et les producteurs exécutifs, et la talentueuse équipe de scénaristes, débarquent toujours avec des scénarios fous pour Santana. Ca semblait comme si tout était possible avec ce personnage.
Je me rappelle que l'intrigue des médicaments était intéressante parce que l'histoire est arrivée si vite que je n'ai même pas eu le temps de penser à comment j'allais jouer Santana sous drogue. Chaque jour était une nouvelle aventure parce que son comportement était si imprévisible. J'ai été assez chanceuse d'avoir un directeur de plateau du nom de Jerry Adler qui avait été un metteur en scène de théâtre à Broadway. Il m'a beaucoup aidée à garder mon personnage sur les rails.

Quels ont été vos partenaires de jeu masculin et féminin préférés en tant que Santana ?

Honnêtement, j'ai apprécié de travailler avec tout le monde sur la série. La plupart de mes scènes étaient avec A Martinez, Justin Deas et Robin Mattson. C'était génial de travailler avec A Martinez parce qu'il avait une façon très calme et posée de travailler. C'était intéressant de travailler avec Justin parce qu'il était tellement imprévisible, et c'était génial de travailler avec Robin parce que nos personnages se disputaient toujours. C'était intéressant de voir ce que les scénaristes allaient tirer de cela. Et aussi, même si nos personnages se croisaient rarement, c'était amusant de travailler avec Robin Wright parce qu'elle me faisait toujours rire.

Vous avez quitté la série après un an et demi. Quelles ont été les raisons de votre départ ? Qu'avez-vous pensé de la fin qui a été réservée pour Santana à ce moment-là ? Il semble que les scénaristes voulaient la mettre en couple avec Brick Wallace, qui était aussi célibataire à ce moment-là. Vous rappelez-vous de cela ?

On m'a simplement dit que l'histoire de Santana dans la série était finie. Parfois ces choses (la fin de l'histoire d'un personnage) restent un mystère, mais mes souvenirs de la série, même après l'avoir quittée, restent positifs et enjoués. J'ai pensé que la décision d'envoyer le personnage à l'asile était très imaginative, parce qu'elle donnait l'opportunité pour le personnage de revenir dans la série s'ils en avaient besoin.
La romance entre Brick Wallace et Santana ne s'est jamais matérialisée, mais je ne suis pas sûre de pourquoi. Peut-être que les producteurs n'ont pas trouvé que l'alchimie était bonne entre les deux personnages.

Vous avez fait un bref come-back en novembre 1989, quand Santana a essayé de kidnapper Brandon à nouveau. Pouvez-vous raconter comment ce court come-back s'est déroulé ?

Les producteurs voulaient une reprise de mon histoire, un retour dramatique. Santana s'échappait de l'asile pour être avec son fils, mais sa présence était prévue pour être de courte durée.

Quand Santana est finalement revenue en 1991 (pour une durée de presque un an), avez-vous été contactée par les nouveaux producteurs de la série ?

Ce que j'ai compris est que les Dobson étaient intéressés pour me faire revenir pour jouer Santana, mais que le nouveau producteur voulait travailler avec Wanda (DeJesus).

Quel a été votre meilleur souvenir de la série, sur un plan relationnel et professionnel ?

J'ai trouvé que les Dobson, et la productrice Jill Farren Phelps étaient (des gens) exceptionnels avec qui travailler. Ce sont de vrais pros qui savent ce qu'il faut pour continuer à faire aller de l'avant un programme exigeant.

Etes-vous restée en contact avec des membres de la distribution ou de l'équipe après votre départ ? Avez-vous continué à regarder la série ?

J'étais amie avec tout le monde sur la série, mais jamais proche. Une fois partie de la série, je me suis concentrée sur ce qu'il y avait devant moi. J'ai aussi compris que travailler dans un soap-opera est très intensif au niveau du temps, donc une fois que je suis partie de la série, j'ai compris que les autres membres de la distribution étaient accaparés par leurs rôles. Je suis aussi devenue très occupée avec ma carrière, à travailler et auditionner pour des films et des rôles en tant que guest star. Je suis aussi tombée enceinte plusieurs mois après avoir quitté la série, donc j'ai eu beaucoup de choses à attendre avec impatience. Ca a été une période très heureuse pour mon mari et moi. Nous étions mariés depuis cinq ans et nous étions excités de commencer notre famille.
Récemment j'ai travaillé avec Robin Mattson dans Des Jours et des Vies, et nous nous sommes entendues comme de vieilles amies. C'était merveilleux de retravailler avec elle.

Si vous n'aviez pas joué Santana, quel personnage auriez-vous aimé jouer ?

Je n'ai jamais pensé à d'autres personnages de cette manière, donc je ne saurais honnêtement pas répondre à cette question. Les acteurs qui ont joué ces personnages sont gravés dans mon esprit si fort que je ne peux pas m'imaginer jouer aucun de leurs rôles. Et je crois aussi que les personnages que je suis censée jouer se présentent d'eux-mêmes à moi.

 

Ces 24 dernières années après Santa Barbara et maintenant

Après Santa Barbara, vous avez continué votre carrière d'actrice dans de nombreuses séries télévisées et films. Pouvez-vous revenir sur les années suivantes de votre carrière après votre départ de Santa Barbara ?

J'ai eu la chance de connaître une carrière très variée, en jouant face à Julia Roberts en tant que Mlle Sanchez dans Erin Brockovich, Seule Contre Tous, qui a remporté une victoire aux Academy Award pour l'interprétation de Julia. J'ai aussi eu le plaisir de travailler avec Adam Sandler deux ou trois fois, en particulier dans les comédies Les Aventures de Mister Deeds et Self Control.
Un an après que notre fils soit né, mon mari produisait une émission télévisée de fin de soirée pour ABC intitulée Studio 59. C'était diffusé du lundi au vendredi soir à 23h30. C'était un talk-show avec des invités musicaux et une troupe de comédiens pour des sketches. J'ai eu assez de chance pour faire partie de la troupe. En tant que membres de l'équipe, nous interprétions différents sketches comiques chaque soir avec de nouveaux personnages et situations. J'ai apprécié que mon entraînement en tant qu'actrice de soap me soit utile, comme nous avions à travailler très rapidement. Après avoir perfectionné mes compétences comiques pendant quelques mois, j'ai décroché un rôle en tant que guest star face à Jerry Seinfeld, dans la série de la chaîne NBC, Seinfeld.

Vous avez aussi joué un rôle récurrent, (le Dr Gina Santana - une private joke ?!) dans Amour, Gloire et Beauté / Top Models et l'année dernière vous êtes arrivée dans Des Jours et des Vies dans le rôle de la directrice de prison Jane Smith. Quelle comparaison pouvez-vous faire entre tous ces soaps dans lesquels vous avez joué ? Pouvez-vous nous en dire plus sur vos retrouvailles avec Robin Mattson dans Des Jours et des Vies ?

L'un des producteurs d'Amour, Gloire et Beauté / Top Models, John Zak, était réalisateur sur La Ligne de Chance. John avait aussi réalisé mon essai caméra pour Santa Barbara. Quand j'ai été engagée dans Amour, Gloire et Beauté / Top Models dans le rôle d'un docteur, John a suggéré que le docteur s'appelle Dr Santana. Le Dr Santana n'a pas eu de prénom pendant longtemps et Hunter Tylo a décidé que son prénom devrait être Gina.
J'ai été si contente quand j'ai été engagée dans Des Jours et des Vies. J'ai passé un moment incroyable à jouer le rôle de la directrice de prison Jane Smith. Je voulais qu'elle soit différente de tous les autres personnages que j'ai pu joués dans les autres soaps dans lesquels j'ai travaillé. Merci à Gary Tomlin et aux scénaristes qui m'ont donné des choses intéressantes et démesurées à faire. Je n'avais jamais joué un personnage qui était si diabolique. Parce qu'elle était diabolique, je voulais la rendre un peu ridicule également. J'ai passé un grand moment à travailler avec Peter Reckell et Kristian Alfonso qui sont tous deux des professionnels talentueux et accomplis, mais travailler avec Robin a été génial parce que je me suis sentie très à l'aise avec elle. C'était comme si nous n'avions jamais arrêté de travailler ensemble, et nous avons simplement repris là où nous nous étions arrêtées, seulement cette fois nos personnages étaient tous deux du même côté - le mauvais côté.
J'ai honnêtement passé de grands moments à travailler sur La Ligne de Chance, Santa Barbara, Amour, Gloire et Beauté / Top Models et Des Jours et des Vies. Une partie du plaisir pour moi a été que chaque personnage que j'ai joué dans ces séries était très différent des autres.
Santana a été le plus long rôle que j'ai joué, donc j'ai une affinité spéciale pour elle.

Avez-vous des projets à venir pour cette année ? J'ai vu un film intitulé Periphery sur l'IMDB. De quoi s'agit-il ?

J'ai récemment joué le rôle de Lucia Torres, la mère de Callie Torres dans Grey's Anatomy, qui est une série diffusée sur la chaîne ABC aux Etats-Unis. Lucia est un personnage très complexe et intéressant.
Dans Periphery, je joue une femme de ménage dont la vie est étroitement liée à la famille dysfonctionnelle pour laquelle elle travaille. Malheureusement le jeune homme qu'elle a aidé à élever se fait rattraper par les mauvaises personnes.

Y a-t-il quelque chose que vous voudriez dire à tous les fans de Santa Barbara à travers le monde qui ne vous ont pas oubliée en tant que Santana ?

Je veux remercier tous les fans pour continuer à apprécier et soutenir Santa Barbara à travers les années. Ca me rend si heureuse de voir que la série et les personnages continuent à intéresser les gens à travers le monde.
En 2003, j'ai visité Amsterdam avec ma famille. Dès que je suis descendue de l'avion, des gens m'ont reconnue en tant que Santana parce que la série y était alors diffusée chaque matin.
Je suis également beaucoup abordée à Los Angeles par des fans de la série qui sont là de différentes parties du monde, et c'est toujours intéressant parce vous pouvez savoir où la série est soit encore diffusée, ou l'a été récemment. Ces dernières années, je sais que la série a été diffusée en Russie, en Ukraine et en Inde, juste par les fans qui m'ont reconnue dans la rue. Je suis toujours heureuse quand cela arrive.
Et enfin, un sincère merci à toi, Nicolas, pour garder l'intérêt pour la série en vie avec ton merveilleux site. Cela donne aux gens une opportunité de revoir leurs personnages préférés.

 

Encore tous mes remerciements à Gina Gallego pour sa gentillesse, sa disponibilité et son amour de la série.